#Saison3 Entendu ce printemps

Par Publié sur 0 Commentaire 3 min. de lecture 595 vues

Le mamelon, par sa forme, peut donner l’illusion que le lait s’écoule par un seul conduit. En fait le lait sort comme d’une pomme d’arrosoir, à travers autant de pores qu’il y a de canaux principaux (4 à 18 selon les femmes).
Publié sur la page Facebook de Hot Milk, mai 2019.
Crédit photo : Sacred Birth Doula

1. “Les recommandations de l’OMS sont pour les pays en voie de développement”

– Non. Le but de l’Organisation Mondiale de la Santé est d’améliorer les perspectives d’avenir et la santé future pour toutes les populations du monde. Par l’intermédiaire de bureaux répartis dans plus de 150 pays, le personnel de l’OMS travaille aux côtés des gouvernements et des autres partenaires pour amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible.
Au cours des dernières décennies, on a réuni de plus en plus de preuves sur les avantages de l’allaitement maternel pour la santé. Le lait maternel prend part à l’amélioration de la santé humaine et la pratique de l’allaitement contribue à la santé et au bien-être des mères, partout dans le monde. Voilà pourquoi l’OMS (un comités de chercheurs, de médecins, de scientifiques) recommande d’allaiter pendant deux ans au moins (exclusivement pendant six mois, c’est à dire sans donner de PCN, d’eau ou de solides).

2. “Allaiter fait mal”

– Non. Si une sensibilité est normale au cours des premières tétées, l’apparition de douleurs (et, a fortiori, de crevasses) indique que quelque chose ne va pas : mauvaise position du bébé au sein ou problèmes de succion (frein de langue, etc). Il existe des astuces pour aider un bébé à téter plus efficacement et pour avoir moins mal en attendant la guérison des crevasses… Il est primordial de faire appel à un professionnel de santé formé à l’allaitement en cas de douleur.

3. “Avec l’allaitement tu ne peux pas sortir, tu es coincée chez toi”

– Faux. On peut faire beaucoup de choses avec un bébé allaité. A une seule condition : ne pas craindre d’allaiter où qu’on se trouve.
On touche là un point sensible : beaucoup de femmes n’imaginent pas allaiter en public, devant des étrangers, voire devant des proches (combien se croient obligées d’aller allaiter dans la chambre quand il y a des invités au salon ?).
Et ce parce qu’elles ne savent pas qu’avec un minimum d’entraînement et des habits adaptés, on peut allaiter en toute discrétion, sans découvrir ses seins.
Si l’on recommence à voir des bébés allaités dans les squares, dans les cafés, dans les bus et dans les métros, dans les musées et à la piscine…, on peut être sûr que plus de femmes auront envie de se lancer dans l’allaitement, car elles y verront un geste naturel, intégré dans la vie, et non, comme c’est encore trop souvent le cas, une contrainte qui les enchaîne (extrait tiré de l’ouvrage de Claude Didierjean-Jouveau, les 10 plus gros mensonges sur l’allaitement, publié aux éditions Dangles).

signature

Subscribe so you don’t miss a post

Sign up with your email address to receive news and updates!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Allaiter la nuit

Allaiter la nuit

Publié sur

A partir du 18ème siècle en France, l’emploi du berceau (« Sorte ...

Fabriquer son coussin d’allaitement eco-bio

Fabriquer son coussin d’allaitement eco-bio

Publié sur

LE MATÉRIEL ET LE PATRON Deux sortes de tissu ( 170 cm de ...

Chiropraxie périnatale et allaitement : au cœur d’une consultation

Chiropraxie périnatale et allaitement : au cœur d’une consultation

Publié sur

La chiropraxie est une profession de la santé encore peu connue en ...

#Saison3 Entendu ce printemps

#Saison3 Entendu ce printemps

Publié sur

Le mamelon, par sa forme, peut donner l’illusion que le lait s’écoule ...

Nous faisons la promotion de l'allaitement maternel à travers notre magazine disponible en version PDF ou à feuilleter en ligne. Hot Milk existe également en version papier. Il est diffusé  gratuitement dans toute la France et ailleurs par des maternités, des professionnels de santé, des associations et des entreprises engagées dans le soutien à l'allaitement maternel.
Précédent
5 alternatives au sein
#Saison3 Entendu ce printemps