J’allaite et je dois sortir régulièrement.

Par Publié sur 0 Commentaire 6 min. de lecture 861 vues

Comment faire pour me protéger au maximum et protéger ma famille durant la pandémie ?

 

Pendant l’allaitement, le risque de contamination d’un enfant par le coronavirus semble essentiellement résider dans la promiscuité avec une mère infectée non protégée… ou d’une mère non infectée qui transmet le virus à son bébé par manque de précautions.  Alors comment se protéger au mieux et ainsi protéger son enfant et sa famille quand on est obligée de sortir souvent à l’extérieur pour travailler ou faire des courses ?

Pour se protéger du coronavirus, la méthode préconisée est le respect des 5 « gestes barrière »:

  1. Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon ou le cas échéant un gel hydro alcoolique ;
  2. Tousser dans son coude;
  3. Ne pas se toucher le visage
  4. Utiliser des mouchoirs à usage unique ; 
  5. Respecter les mesures de confinement et le distances de sécurité en cas de déplacements nécessaires.

Qu’on allaite ou pas, il est essentiel de respecter ces règles d’hygiène strictes. Comme l’indique l’ONU, compte tenu des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires, la mère peut continuer d’allaiter, tout en observant les précautions nécessaires”. Mais en cas de déplacements obligatoires et réguliers, comment se protéger efficacement afin de ne pas ramener le virus de l’extérieur ?

Zoom sur la lumière UV

Un nouveau moyen de désinfection ultra puissant est enfin accessible au plus grand nombre. Il s’agit de la méthode de désinfection par les UV. La lumière ultraviolette (UV) est invisible pour l’œil humain. Les UV-C produits artificiellement sont utilisés avec succès comme bactéricides et germicides depuis des décennies. Ils peuvent détruire des micro-organismes tels que les bactéries, les virus et d’autres agents pathogènes ou empêcher leur croissance, et constituent une alternative sans produits chimiques à d’autres méthodes de désinfection, comme l’utilisation de chlore ou du gel hydroalcoolique.

Un nouveau dispositif de poche, le « Multifonction sterilizer », très ingénieux permet de stériliser totalement les objets qu’on y insère en seulement 3 minutes grâce à deux lampes de stérilisation ultraviolette, qui sont situées respectivement des deux côtés de la machine. Elle se recharge via une connexion USB. Ecolo, pratique et efficace ! (https://performance8.fr/1-sterilisateur-portable.html)

Le port du masque

D’abord réservé en priorité aux soignants, le masque est désormais recommandé pour le grand public. A partir du 11 mai, le port du masque sera obligatoire pour :

  • tous les enseignants scolaires lorsqu’ils ne peuvent pas respecter la distanciation physique d’un mètre avec autrui.
  • tous les professionnels de la petite enfance.
  • tous les collégiens
  • tous les chauffeurs de bus, de taxis et de VTC lorsque le véhicule ne dispose pas d’une vitre de protection en plexiglas.
  • tous les usagers dans les transports en commun (train, bus, tramways, métro, RER…)
  • les clients de certains commerces lorsque le port du masque sera requis pour y entrer.

En attendant que les masques promis par le gouvernement soient disponibles, si vous souhaitez porter un masque, il est possible de les créer soi-même. Le Dr. Michaël Rochoy, médecin généraliste à Outreau, dans le Pas-de-Calais, chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Lille a co-créé le site www.stop-postillons.fr qui regroupe près d’une trentaines de tutoriels pour réaliser des masques de protection : avec ou sans coutures, en tissu, en papier ou encore en plastique.

En attendant que les masques promis par le gouvernement soient disponibles, si vous souhaitez porter un masque, il est possible de les créer soi-même. Le Dr. Michaël Rochoy, médecin généraliste à Outreau, dans le Pas-de-Calais, chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Lille a co-créé le site www.stop-postillons.fr qui regroupe près d’une trentaines de tutoriels pour réaliser des masques de protection : avec ou sans coutures, en tissu, en papier ou encore en plastique.

Attention aussi au volant de sa voiture et bien sûr aux chaussures, et en particulier aux semelles de chaussures qui abritent en moyenne 421 000 bactéries différentes.

Les mesures efficaces et pratiques à retenir

Le virus n’est pas un organisme vivant, mais une molécule de protéine recouverte d’une couche protectrice de lipides (graisses) qui, lorsqu’elle est absorbée par les cellules des muqueuses oculaires, nasales ou buccales, modifie leur code génétique (mutation) et les convertit en cellules de multiplicateurs et d’agresseurs.
Parce que le virus n’est pas un organisme vivant mais une molécule de protéine, il n’est pas tué, mais se décompose de lui-même. Le temps de désintégration dépend de la température, de l’humidité et du type de matériau dans lequel il se trouve.
Le virus est très fragile ; la seule chose qui le protège est une fine couche de graisse extérieure. C’est pourquoi tout savon ou détergent est le meilleur remède, car la mousse CASSE LE GRAS (c’est pourquoi il faut frotter autant : pendant au moins 20 secondes ou plus, et faire beaucoup de mousse). En dissolvant la couche de graisse, la molécule de protéine se disperse et se décompose d’elle-même. La chaleur dissout la graisse ; utilisez ensuite de l’eau à une température supérieure à 25 degrés pour vous laver les mains, les vêtements et tout le reste. De plus, l’eau chaude produit plus de mousse, ce qui la rend encore plus utile.

Mais comment faire quand on n’a ni eau chaude ni savon sous la main et qu’on souhaite nettoyer les objets qui risquent le plus de nous transmettre le virus ?

L’alcool

  • L’alcool ou tout mélange avec de l’alcool à plus de 65% DISSOUT TOUTE GRAISSE, en particulier la couche lipidique externe du virus. Vous pouvez utiliser du gel hydroalcoolique ou des lingettes de solution hydroalcooliques pour les mains par exemple (le vinaigre n’est PAS utile car il ne décompose pas la couche protectrice de la graisse. PAS D’ALCOOL ni de VODKA. La vodka la plus forte n’est qu’à 40 % …)L’eau de Javel
  • Tout mélange avec 1 partie d’eau de javel et 5 parties d’eau dissout directement la protéine, la décomposant de l’intérieur. Il existe des lingettes nettoyantes avec Javel mais on peut aussi l’utiliser en spray avec une éponge sur des surfaces qui le permettent (volant, poignées de portes, semelles de chaussures…).

La lumière UV

  • Les UV constituent un procédé dépourvu de produits chimiques. Une caractéristique unique de la lumière UV est sa gamme de longueurs d’onde spécifiques, comprises entre 200 et 300 nanomètres (milliardièmes de mètre), qui sont considérées comme germicides, ce qui signifie qu’elles ont la capacité d’inactiver les microorganismes tels que les bactéries, les virus et les protozoaires. Par exemple, pour désinfecter et réutiliser un masque c’est parfait. Mais aussi un smartphone, une montre, des clés, un stylo, une paire de lunettes, du maquillage… Tous ces objets du quotidien qu’on ne pense pas à désinfecter et qui sont pourtant vecteurs d’agents pathogènes.

 

Quelques conseils pour faire ses courses en sécurité :

  • Faire ses courses une ou deux fois par semaine maximum
  • Emporter ses sacs voire son chariot de courses pour éviter d’avoir à empoigner les caddies ou paniers mis à disposition par le magasin.
  • Respecter la distance d’un mètre minimum avec les autres clients et salariés du magasin
  • Ne pas toucher les aliments qu’on n’achète pas
  • Pour payer, privilégier le “sans contact”. Même si le risque d’être contaminé par des pièces ou billets est infime.
  • Laver ses mains immédiatement avant de ranger ses courses ainsi que ses vêtements à 60 degrés pendant 30 minutes. Le coronavirus persiste probablement plusieurs heures sur les tissus
  • Nettoyer les emballages avec de l’eau savonneuse

 

Sources :

https://www.lci.fr/politique/coronavirus-port-du-masque-deconfinement-emmanuel-macron-opte-pour-une-logique-de-recommandation-pas-d-obligation-2151848.html

https://coronavirus.jhu.edu/

www.stop-postillons.fr

https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9rilisation_par_ultraviolets

https://www.lllfrance.org/vous-informer/actualites/2106-allaitement-et-coronavirus

signature

Subscribe so you don’t miss a post

Sign up with your email address to receive news and updates!

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

J’allaite et je dois sortir régulièrement.

J’allaite et je dois sortir régulièrement.

Publié sur

Comment faire pour me protéger au maximum et protéger ma famille durant ...

Allaitement & COVID-19 Allaiter protège votre bébé !

Allaitement & COVID-19 Allaiter protège votre bébé !

Publié sur

L’allaitement maternel est une valeur sûre en matière de croissance et d’immunité ...

J’allaite, je suis contaminée par le COVID-19, puis-je prendre de l’hydroxychloroquine ?

J’allaite, je suis contaminée par le COVID-19, puis-je prendre de l’hydroxychloroquine ?

Publié sur

J’allaite, je suis contaminée par le COVID-19, puis-je prendre de l’hydroxychloroquine ? L’hydroxychloroquine, ...

Allaiter la nuit

Allaiter la nuit

Publié sur

A partir du 18ème siècle en France, l’emploi du berceau (« Sorte ...

Nous faisons la promotion de l'allaitement maternel à travers notre magazine disponible en version PDF ou à feuilleter en ligne. Hot Milk existe également en version papier. Il est diffusé  gratuitement dans toute la France et ailleurs par des maternités, des professionnels de santé, des associations et des entreprises engagées dans le soutien à l'allaitement maternel.
Précédent
Allaitement & COVID-19 Allaiter protège votre bébé !
J’allaite et je dois sortir régulièrement.